En vue de la reprise possible de nos activités de sophrologues à partir du 11 mai, sauf disposition contraire du gouvernement, vous trouverez ci-dessous un petit guide et une affiche rappelant les règles à respecter pour la réouverture des cabinets et la reprise des consultations de sophrologie, à adapter bien sûr selon les besoins et possibilités.
 
 
 
Par ailleurs je vous précise cette importante information qui m'a été confirmée par la société MEDINAT Assurance avec laquelle nous avons souscrit un contrat de groupe pour la responsabilité civile professionnelle :
 
Une question se pose souvent à propos de l'impact Covid-19 sur votre activité et notamment de la mise en jeu des garanties responsabilités civiles et professionnelles pouvant découler d'une éventuelle présomption de transmission de ce virus lors des consultations.

Je vous confirme que les garanties du contrat MEDINAT dont vous-même et vos adhérents bénéficiez ne sont pas modifiées et continueront d'exercer leurs effets lors de la reprise du travail à compter du 11 mai.

Il est entendu que chaque assuré doit au préalable mettre en place les mesures de protection pour recevoir des consultants conformément aux règles prescrites par le gouvernement et votre fédération.

Concernant la mise en cause des praticiens, c'est au demandeur de prouver la faute, le dommage et le lien de causalité. Le respect des mesures de protection par chaque assuré est le meilleur moyen pour éviter toute réclamation d'un consultant.

J'espère que ces informations vous seront utiles et souhaite à chacune et chacun d'entre vous une bonne santé, une bonne reprise et un prochain partage d'expérience quand les conditions nous le permettront.

 

Bien cordialement à tous,
 
Claude Chatillon
Présidente de la SFS