logo&nom

Le 25 janvier dernier se déroulait la Journée Professionnelle de la SFS autour du thème de la surcharge mentale.

Cette journée a rassemblé près plus de 60 sophrologues autour de 3 thèmes: la performance au travail, les difficultés soclaire et l'explosion des rythmes sociaux.

La SFS publie aujourd'hui les synthèses de ces échanges.

 

 

 

Table ronde "La performance au travail"

Nous sommes passé d’une société de métier à une société de gestion pour laquelle l’objectif visé est le plus souvent le résultat.

L’humain devient alors une ressource qui s’adapte.

Surabondance des données, individualisation des objectifs, polyvalence, compression des délais, management à distance, accélération du rythme de travail ...autant de causes possibles de souffrance au travail. Dans ce contexte parfois tendu et porteur d’enjeux socio-économiques, comment le sophrologue peut-il participer à la protection de la santé des salariés et les inviter au mieux-être ? Quelle posture éthique et quelles techniques pour apporter des réponses constructives ?

Le 25 janvier dernier, la table ronde était animée par Céline ATTIAS.

Retrouvez le compte-rendu de cette table ronde et les techniques sophrologiques adaptées.

 

Table ronde "Les difficultés scolaires"

Comment accompagner les enfants dans leurs difficultés scolaires avec la sophrologie ? Quelles solutions mettre en œuvre dans un cadre collectif ou pour une demande individuelle ? Quel accompagnement proposer et quelle posture pour le sophrologue ?

La table ronde était animée par Claude CHATILLON.

Retrouvez le compte-rendu de cette table ronde, la bibliographie et les techniques sophrologiques adaptées.

 

Table ronde "L'explosion des rythmes sociaux"

Les rythmes sociaux sont établis par notre vie sociale et professionnelle et celle-ci conditionne nos emplois du temps.

Or, notre évolution sociétale accélère nos rythmes de vie et offre un continuum espace-temps, à l’appui notamment des NTIC, entraînant des bouleversements dans notre rapport au temps et donc dans la gestion du rapport aux autres et à soi-même.

La montre accrochée au poignet mesure l’emploi productif du temps dont l’agenda garde la trace et la périodicité de ces rythmes influence directement le rythme biologique de chaque individu. Mais avec quelles conséquences?

Le 25 janvier dernier, la table ronde était animée par Judith DUMAS.

Retrouvez le compte-rendu de cette table ronde et les techniques sophrologiques adaptées.