Suite aux dispositions gouvernementales et notamment l'article 1 de décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans la lutte contre la propagation du virus Covid-19, la S.F.S. vous précise les points suivants:

Pour ne pas propager le virus il faut effectivement :

1) Supprimer  et reporter les groupes d'entraînement de sophrologie
2) Supprimer  les consultations au cabinet sauf urgence médicale (dans l'hypothèse où vous accompagnez des personnes sur prescription médicale, en tout cas vous concerter avec le donneur d'ordre) ou thérapeutique  si vous êtes psychologue, para-médical et si c'est justifié par l'urgence.
3) Supprimer les consultations à domicile.

De ce fait vous pouvez favoriser les rendez-vous par téléphone, skype ou visio-conférence si c'est possible pour vous.

RESPECTER bIen entendu toutes les nouvelles consignes gouvernementales.

Vous avez la possibilité, en cas de difficultés financières et selon votre mode d'exercice, pour les sophrologues : reporter vos cotisation sociales, vos prélèvements d'impôt (professionnels voire personnels), voir avec votre banque comment étaler vos crédits, limiter vos frais….

Le Syndicat des Sophrologues Indépendants a fait une démarche auprès du Ministère du Travail pour obtenir des mesures comparables au chômage partiel (voir le site du SSI à ce sujet).
 
La propagation du virus se fait par la multiplicité des contacts que l'on a dans une journée, pour l'éviter, nous protéger et protéger les autres faisons l'effort de respecter scrupuleusement les consignes et participer à l'effort de tous pour sortir au mieux et au plus vite de cette crise mondiale.
 
Prenez soin de vous et de votre entourage, et n'hésitez pas à nous joindre pour toute demande particulière.
 
Bien cordialement
Claude Chatillon, Présidente de la S.F.S.
 

Sous-catégories